L’AS Monaco féminin premier qualifié pour les barrages de D2F

L’AS Monaco Football féminin est devenu officiellement champion de la Ligue Méditerranée de R1 saison 2021-2022 avec 18 victoires en 18 journées. Il obtient le premier billet qualificatif pour les barrages d’accession à la D2.

C’est fait ! Les joueuses de l’AS Monaco football féminin, qui réalisent une saison exceptionnelle, se sont assurées, à 4 journées de la fin du championnat, du titre en R1 Ligue Méditerranée… et donc du seul ticket alloué dans ce groupe pour les barrages d’accession à la D2.

“Une première étape franchie dans les objectifs fixés en début de saison”, a salué le club sur ses réseaux. “Et une belle récompense de tous ces efforts fournis par toutes les joueuses du groupe depuis la reprise de la préparation le 21 Juillet dernier”. Cap sur les barrages désormais pour Stéphane Guigo et sa troupe. 

Si l’AS Monaco FF a largement mérité ce ticket au vu de ses 18 victoires en 18 journées et de son parcours en Coupe, ce dernier aurait pu peut-être être un tout petit peu plus long à acquérir si l’AC Avignonnais n’avait traversé une crise terrible en début d’année 2022. 

Caen, Rennes CPB et Le Mans suivent bientôt ?

Les Monégasques deviennent symboliquement la première équipe qualifiée pour les barrages de D2 qui commenceront en juin. D’autres équipes s’en rapprochent. En Normandie, le Stade Malherbe Caen n’est vraiment plus très loin du titre en R1, même si le FC Féminin Rouen PE tient la corde. Les Caennaises en sont à 16 victoires en 18 matchs de championnat. Avec une différence de buts de +68, la meilleure attaque et la meilleure défense de leur ligue. Caen se rendra sur la pelouse de son concurrent le 15 mai. 

En Bretagne, l’équipe de Rennes-Cercle Paul Bert-Bréquigny déroule complètement son football. 60 buts marqués en 16 rencontres, 14 victoires, et 12 points d’avance sur le deuxième, le Lorient FC.

Dans les Hauts-de-France, Grand Calais Pascal et Bousbecque se détachent. Les deuxièmes sont pour le moment en tête avec 57 unités au compteur. Mais les Calaisiennes ont 51 points et deux matchs en moins. Derrière, Beauvais a 44 points. 

En Auvergne-Rhône-Alpes, le Clermont Foot n’a laissé que des miettes à ses concurrents de la Poule A. Dans la poule B, l’Olympique Valence mène la danse. Autre ligue où un club prend légèrement le large : l’Île de France. En tête, le CA Paris devant Rueil Malmaison.

Certains sont complètement injouables, comme Le Mans, qui présente des statistiques folles dans la R1 Pays-de-la-Loire. 16 victoires en 16 sorties, 103 buts inscrits, 6 encaissés. Et provisoirement 9 points d’avance sur la réserve de Nantes, 2e devant Angers. 

L’ancien pensionnaire de D2 et surtout multiple champion de France, Toulouse, est aussi bien parti. Les violettes, avec 15 victoires en autant de sorties, sont largement premières de la poule A d’Occitanie. 

Jérôme Flury

Photo © ASM Football féminin

Articles simillaires

Les plus lus