La conférence de presse des trois gardiennes des Bleues en vidéo

Les trois gardiennes de l’équipe de France féminine, Constance Picaud, Pauline PeyraudMagnin et Solène Durand, étaient en conférence de presse ce mercredi. Elles ont parlé de leurs relations et de la saine concurrence qui les lie.

Sur le jour de repos à Sydney

Pauline Peyraud-Magnin : Le jour off nous a fait du bien. On en a profité pour visiter Sydney et c’était top.

Solène Durand : N’hésitez pas à y aller. L’endroit est vraiment magnifique. On vous fera passer les petites infos après cette conférence. On a fait des petites photos coucher de soleil, je vous le conseille (rires).

Constance Picaud : Oui, c’était une super journée. Moi je l’ai pris comme un point final à la préparation. Et là, on passe vraiment en mode compétition. La phase 2 de la Coupe du monde peut commencer. Ça nous a permis surtout de souffler, de se ressourcer et de voir des beaux paysages.

Sur le rôle de Pauline Peyraud-Magnin

Solène Durand : Que ce soit en club ou en sélection, il y a de la rivalité qui s’installe. Des fois, elle est plutôt bonne ou mauvaise. Et c’est vrai qu’avec Pauline, j’ai toujours eu cette bonne rivalité. On a la même mentalité et c’est un plaisir de travailler avec elle. Je ne dis pas ça parce qu’elle est à côté, mais c’est devenu plus qu’une coéquipière de foot. On s’envoie plein de messages en dehors, on s’appelle plein de fois. C’est vraiment devenu une personne sur qui je peux compter dans ma vie.

À lire aussi : Des nouvelles rassurantes de Selma Bacha après sa blessure face à l’Australie

On s’est soutenu quand on avait des moments difficiles. Et pour ça, je la remercie. C’est une joueuse qui a un caractère particulier… pour dire la vérité. Elle est dans son monde (rires). J’ai su la cerner rapidement et j’adore travailler avec elle. Il faudra demander au coach pourquoi il l’a choisie en tant que numéro un. Mais je comprends parfaitement car elle a toutes les qualités pour être numéro un en équipe de France et en club.

Constance Picaud : Je la connais depuis moins longtemps. Mais je rejoins Solène sur tout ce qu’elle a dit. Elle a de l’expérience car elle n’a pas forcément eu une carrière facile. Elle a su faire ses preuves. Mais j’apprends vraiment grâce à elle, donc c’est un réel plaisir d’être à ses côtés, à leurs côtés. Parce que je n’oublie pas Solène.

Sur la concurrence entre les trois

Pauline Peyraud-Magnin : On est là pour performer, quelle que soit la hiérarchie. Là, on pense aussi à Mylène Chavas, qui était pendant la prépa avec nous. J’observe beaucoup mes coéquipières qui ont des qualités différentes aux miennes. C’est important de toujours vouloir apprendre des gens qui sont autour de vous.

Solène Durand : Je la rejoins. On a toute une façon de voler différente. Il y a certains gestes que Constance maîtrise mieux et inversement. Donc on s’entraide, on essaye de voir un petit peu les spécificités de chacune, sans pour autant mimer l’autre. On essaye de prendre un petit peu de chacune pour avoir un bagage encore plus important et être capable répondre sur le terrain en fonction des situations.

Constance Picaud : On a trois générations différentes, c’est ça qui est intéressant. On a trois profils différents. L’objectif, c’est que l’on se pousse mutuellement vers le haut. Mais ça passe aussi par le visible, en regardant les autres. C’est la plus belle des concurrences que j’ai eue depuis le début de ma carrière.

Sur le départ de Mylène Chavas

Solène Durand : « Pourquoi j’ai été choisie et pas Mylène Chavas ? Je ne peux pas répondre à cette question. Il faut la poser au coach. Et si quelqu’un lui demande, je lirai l’interviews pour voir la réponse. Pour le reste, je fais les entraînements et je suis contente. »

Sur la première grande compétition de Constance Picaud en Bleues

Constance Picaud : C’est un rêve d’enfant. Maintenant, je sais ce que ça représente. Je ne suis pas là pour pour le prestige. Je suis consciente des objectifs qu’on a. Donc je prends énormément de plaisir, et en même temps j’essaye d’être la plus performante possible pour atteindre les objectifs du collectif.

Tout s’est enchaîné après ma grave blessure avec le PSG. Il y a eu quelques rechutes. Mais l’objectif, c’est de se relever. J’ai essayé de me relever la plus forte possible. Aujourd’hui, le coach me donne presque raison car je suis dans le groupe. Mais ce n’est que le début d’une longue histoire.

Vidéo et photo © Nathalie Quérouil – Footeuses

Articles simillaires

Les plus lus

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicités détecté !!!

Nous avons détecté que vous utilisez des extensions pour bloquer les publicités. Veuillez nous soutenir en désactivant ce bloqueur de publicités.
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accept
Decline
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Footeuses et un média d'actualité sur le football féminin. L’adresse de notre site est : https://footeuses.com

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias Football féminin

Si vous téléversez des images sur notre site de football féminin, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site de football féminin peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Vos droits

En application de la loi « Informatique et Libertés » et du RGPD, vous disposez des droits suivants :
  • • Droit d’accès aux données personnelles détenues par Libération
  • • Droit à la rectification de vos données personnelles
  • • Droit de ne plus recevoir de communications marketing
  • • Droit à la limitation ou à l’opposition au traitement des données personnelles, ou à leur effacement sous certaines conditions
  • • Droit de recevoir une copie des données à caractère personnel que vous avez fournies à Libération dans un format structuré, couramment utilisé et lisible par machine
  • • Droit de modifier ou de retirer à tout moment votre consentement, si vous avez volontairement fourni des données personnelles ou avez consenti à leur utilisation
  • • Droit de saisir l’Autorité de protection des données (en France la CNIL)
Vous pouvez exercer vos droits à tout moment en envoyant un email à l’adresse suivante : [email protected] Footeuses examinera votre requête et vous répondra dans le délai d’un mois. Si vous n’êtes pas satisfait de nos échanges, vous avez la possibilité de saisir la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) à l’adresse suivante : CNIL 3 place de Fontenoy TSA 80715 75334 Paris cedex 07
Save settings
Cookies settings