La Liga féminine va enfin débuter ce week-end

Les arbitres du football féminin en Espagne ont mis fin à leur grève qui avait repoussé la première journée de la Liga féminine.

Les arbitres ont obtenu gain de cause, du moins en partie. Elles s’étaient mises en grève la semaine dernière pour obtenir des conditions de travail identiques à celles du football masculin professionnel. La Liga féminine a informé ce jeudi que les deux parties étaient parvenues à un accord. Ce qui va permettre au Championnat de reprendre ses droits ce week-end. Les tenantes du tire du Barça vont lancer la saison samedi midi face à Tenerife.

« Le corps arbitral a fini par accepter la proposition de la Ligue. Cela va permettre la reprise de la compétition professionnelle de football féminin ce week-end. Et ce après l’épisode honteux de la première journée qui n’aurait jamais dû avoir lieu », a précisé la Liga dans un communiqué.

La Liga féminine professionnelle

Si les arbitres sont montées au front, c’est aussi parce que la Première Division espagnole est devenue professionnelle. Soutenu par la Fédération de football (RFEF), dont il dépend, le corps arbitral demandait donc l’égalité salariale avec le foot masculin. Soit environ 21 000 euros par match.

Une demande qui a été qualifiée de peu raisonnable par la Liga féminine. Cette dernière a tout de même consenti à augmenter le niveau de rémunération des arbitres principales de 300 à 1 666 euros par match et celui des assistantes de 166 à 1 066 €.

Mickaël Duché

Photo © FC Barcelone féminin

Articles simillaires

Les plus lus