L’Angleterre renverse l’Espagne et file en demi-finale de l’Euro féminin 2022

Impressionnante depuis le début de l’Euro féminin 2022, l’Angleterre s’est fait peur face à l’Espagne ce mercredi (2-1). Longtemps menées au score, les Lionesses, favorites du tournoi, sont venues à bout de la Roja après prolongation.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’Angleterre a souffert contre l’Espagne. Après avoir largement dominé leur groupe avec trois victoires en trois matches, les Lionesses avaient un sérieux concurrent en quarts de finales ce mercredi. Et cela, même si les Espagnoles sont privées d’Alexia Putellas et de Jennifer Hermoso depuis le début de l’Euro féminin 2022. Et qu’elles ont connu un parcours plus mitigé jusqu’au quarts de finale.

L’Espagne fait forte impression à l’Euro féminin 2022

Au cours d’une première mi-temps très équilibrée, la seule étincelle est venue de l’Anglaise Ellen White. Car malgré une possession de balle en faveur de la Roja, c’est la buteuse anglaise qui a cru donner l’avantage à son pays juste avant la pause. Mais si sa frappe a bien fait trembler les filets, son but a été annulé après visionnage de l’assistance vidéo (37e). Une ouverture du score refusée qui a néanmoins permis à l’Angleterre de reprendre les commandes du jeu. Et de mettre plus souvent le danger dans la défense espagnole en contre-attaque, coûtant par exemple un carton jaune à Mapi León (45e).

À lire aussi : Vivianne Miedema (Pays-Bas) de retour avant le quart de l’Euro féminin face à la France

Mais au retour des vestiaires, le réalisme espagnol a fait la différence. À la suite d’une superbe action collective, la nouvelle entrante Athenea Del Castillo (46e) est trouvée sur son côté droit. Sans contrôle, la joueuse du Real Madrid a facilement effacé Rachel Daly d’un petit pont pour adresser un centre en retrait. Elle trouva Esther Gonzalez, sa coéquipière en club, qui ajusta parfaitement la gardienne de l’Angleterre (54e). L’Espagne ouvra ainsi le score en réalisant l’exploit de faire trembler les filets anglais pour la première fois dans cet Euro féminin 2022.

Coaching gagnant pour l’Angleterre

Les Espagnoles pensaient alors avoir fait le plus dur. Mais la profondeur du banc de l’Angleterre a réagi de la meilleure des façons. Sur un beau travail de Lauren Hemp et de Georgia Stanway, les nouvelles entrantes Chloe Kelly (58e), Alessia Russo (58e) et Ella Toone (64e) ont dynamité la défense de la Roja. Permettant au duo de Manchester United de se mettre en action et de permettre à Ella Toone d’égaliser à cinq minutes de la fin du match (84e). Et d’arracher trente minutes supplémentaires.

Dès le début de la prolongation, Georgia Stanway récupéra le ballon au milieu de terrain. Après une percée dans l’axe du terrain, la nouvelle joueuse du Bayern Munich décrocha une énorme frappe à l’entrée de la surface. Un boulet de canon filant directement dans le but de Sandra Panos (96e). Bousculées, les Anglaises ont réussi à renverser une valeureuse équipe d’Espagne pour rejoindre les demi-finales de l’Euro féminin. Elles affronteront la sélection gagnante du quart de finale entre la Suède et la Belgique.

Clément Gauvin

Photo © UEFA féminines

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P