Les féminines du SMUC (Marseille) ont reçu leurs maillots sponsorisés par Back Market

Dans le cadre de son projet « Championnes Ligue », Back Market va sponsoriser et équiper les sections féminines de 200 clubs amateurs en France. À Marseille, le SMUC y a eu droit en avant-première et l’appel à candidature se poursuit.

Le 16 juin, Back Market lançait une grande opération pour sponsoriser et équiper les sections féminines de 200 clubs amateurs en France. Portant le nom de « Championnes Ligue », ce projet est accessible à tous ceux qui présentent des équipes féminines de football, de basket-ball, de handball, de volley-ball ou de rugby via un appel à candidature : https://championnesligue.backmarket.fr/. Dans le football féminin, ce sont 50 clubs qui vont bénéficier de cette expérience de sponsoring unique.

Le numéro 1 sur le marché du reconditionnement dans l’hexagone espère ainsi fournir des ensembles à 6000 joueuses un peu partout sur le territoire. Les premières à en avoir profité se situent à Marseille. En effet, le SMUC fait partie des 200 clubs lauréats en avant première. L’appel à candidature se poursuit mais vous pouvez désormais avoir un aperçu concret des tuniques proposées par Back Market et son équipementier Nolt.

Des tenues adaptées aux corps des femmes

« Avec la Championnes Ligue, nous souhaitons héroïser la femme et promouvoir l’inclusion et l’équité », affirme Quentin Vandegucht de Back Market. « C’est pour cette raison que les valeurs du sport collectif amateur nous correspondent. Nous voulons être là où on ne nous attend pas et nous voulons appliquer à d’autres domaines notre slogan qui est de rendre la tech accessible à tous ».

1500X600 FOOT 1 2 1024x410, Footeuses

Les maillots qui ont été fournis au SMUC sont parfaitement adaptés au corps des femmes et aux couleurs du club. « Les shorts et les hauts ne sont pas trop serrés et ils sont totalement éco-responsables puisque c’est fait avec des anciens maillots ou du plastique récupéré dans les océans puis recyclé par Nolt », détaille Quentin Vandegucht.

Les joueuses sont ravies d’avoir leur propre maillot

Au SMUC, tout le monde se réjouit de l’initiative de Back Market. À commencer par les joueuses. C’est le cas de Maëva Pariguian, gardienne de but, et de Margaux Bonnet, joueuse de 32 ans. Les deux Sudistes se sont mises au foot un peu sur le tard après avoir testé d’autres sports. Mais rien ne remplacera la joie de taper dans le ballon rond ni « la notion de groupe et la bonne ambiance entre nous ».

Margaux Bonnet, qui a été capitaine pendant plusieurs années, raconte que « le niveau en district a largement augmenté ces dix dernières années. C’est très bien que l’on puisse avoir nos maillots et nos sponsors, cela va dans le bon sens ». Même son de cloche pour Maëva Pariguian qui a entendu parler des féminines du SMUC par une professeur de STAPS à Luminy. Elle est tombée amoureuse de la discipline et elle est très contente d’avoir un maillot fait sur-mesure et qui est personnalisé.

Le SMUC séduit par l’approche de Back Market

La section féminine s’est créée à la demande des filles du SMUC qui faisaient de l’athlétisme et qui ont eu envie de se mettre au football en 2011. À l’époque, elles n’étaient que huit et elles jouaient sur demi-terrain. Dix ans plus tard, elles sont 25 et elles ambitionnent de monter en R1. Le SMUC a obtenu le label féminin il y a deux ans et il a créé plusieurs catégories féminines en dessous de 13 ans. La prochaine étape sera de monter des équipes U15, U17 voire U19. Pour accompagner les joueuses vers les seniors. C’est donc tout logiquement que la candidature du club a été retenu.

Back Market SMUC 1024x1024, Footeuses

Alexis Deville a entrainé les garçons pendant 20 ans avant de devenir responsable et coach des féminines du SMUC. Il voit l’arrivée de Back Market comme une aubaine. « C’est extraordinaire pour le sport féminin. C’est le premier sponsor purement féminin que nous allons avoir. Nous avons adhéré tout de suite. Chez nous, les femmes sont au même rang que les garçons avec les mêmes équipements et les mêmes infrastructures. Tous les éducateurs des féminines sont diplômés. Donc l’approche de Back Market nous a immédiatement séduits. »

Footeuses avec Back Market

Articles simillaires

Les plus lus