Les raisons de la non-venue de Théodore Genoux à l’ASJ Soyaux

En négociation avancée avec l’ASJ Soyaux, Théodore Genoux ne sera finalement pas l’entraîneur du club charentais la saison prochaine. Ce jeudi, Stéphane Guigo (ex-Monaco) a été nommé à ce poste.

Ce jeudi, l’ASJ Soyaux a désigné Stéphane Guigo comme le nouvel entraîneur du club charentais. Mais comme nous vous l’annoncions sur notre site, l’ancien coach monégasque, n’était pas la piste numéro 1 pour succéder à Dragan Cvetkovic. En effet, selon nos informations, Théodore Genoux était le grand favori pour s’asseoir sur le banc de l’ASJ Soyaux. Et les discussions entre les deux parties étaient même très avancées. Car l’expérimenté ancien coach d’Yzeure et de Bordeaux était intéressé par le projet. Et que le club charentais souhaitait miser sur son expérience pour assurer son maintien en D1 féminine la saison prochaine. Mais son arrivée en Charente n’a jamais été finalisée.

Pas les diplômes nécessaires selon l’ASJ Soyaux

Théodore Genoux devait faire son retour en D1 féminine. Libre après la fin prématurée de son contrat à la tête d’Yzeure (D2), l’ancien entraîneur des Girondines était très proche de prendre la tête de l’ASJ Soyaux. Le club charentais étant à la recherche d’un nouveau coach suite au départ de Dragan Cvetkovic. Mais les négociations entre Théodore Genoux et les dirigeants sojaldiciens n’ont jamais abouties. Selon l’ASJ Soyaux, il ne dispose pas des diplômes nécessaires pour entraîner dans l’élite du football féminin française. « Mr Genoux ne sera pas l’entraîneur de l’ASJ Soyaux.Pour la raison simple que ce dernier n’a pas les diplômes pour pouvoir entraîner une équipe de D1 Arkema » écrit le club.

Un choix personnel pour Théodore Genoux

Une version fermement contestée par le principal intéressé. Contacté suite à ce communiqué, le technicien de 29 ans affirme avoir tous ses diplômes, dont un UEFA PRO en cours de validation, pour entraîner en D1 féminine. Sa non-venue en Charente serait la conséquence d’une décision personnelle. Il aurait ainsi préféré ne pas s’engager avec l’ASJ Soyaux. Considérant que toutes les conditions préalables à sa venue n’étaient pas remplies par le club charentais.

Lors de sa présentation, Stéphane Guigo, le nouvel entraîneur de l’ASJ Soyaux, a admis avoir pris contact avec le club charentais suite à la fin des discussions entre Théodore Genoux et l’ASJ Soyaux.

Clément Gauvin

Photo © Albi féminines

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P