Stéphane Guigo devient le nouvel entraîneur de l’ASJ Soyaux

Stéphane Guigo, ancien coach de l’équipe première des féminines de Monaco, a été nommée ce jeudi à la tête de l’ASJ Soyaux. Tout le staff charentais a été renouvelé.

Fin du suspense sur le banc de l’ASJ Soyaux. Après avoir sauvé sa tête en D1 féminine, le club charentais a annoncé l’arrivée de Stéphane Guigo au poste d’entraîneur. À 53 ans, l’ancien coach des féminines de Monaco (ASM Football féminin) s’offre un nouveau challenge après cinq saisons réussies sur le Rocher en Régional 1. Il va donc découvrir pour la première fois l’élite du football féminin français. Avec lui, David Rey (entraîneur des gardiennes), Kévin Querellou (préparateur physique) et Clément Meillac (kiné) intègrent le staff des Sojaldiciennes.

Le choix Stéphane Guigo pour l’ASJ Soyaux

Sébastien Joseph, Laurent Mortel, Dragan Cvtekovic et Samuel Fau. Depuis deux ans, la valse des entraîneurs à la tête de l’ASJ Soyaux bat son plein. Tout comme les déboires financiers du club, relégué en D2 puis sauvé à deux reprises en appel par la DNCG. Pour cet nouvel saison, le club charentais a nommé Stéphane Guigo avec comme objectif le maintien du club en D1 Arkema. Un vrai défi pour l’ancien coach des Monégasques. « Je me suis donné du mal pour ça en obtenant mes diplômes » a avoué le nouveau technicien des Sojaldiciennes.

Mais comme nous l’avions annoncé sur notre site, Stéphane Guigo n’était pas le choix numéro 1 du club charentais. En effet, Théodore Genoux (Ex-Yzeure) était en négociation très avancée pour prendre la suite de Dragan Cvtekovic. Mais le deal n’a pas abouti pour le plus grand bonheur du nouveau coach. « J’ai pris contact avec le président (Benoît Letapissier) quand j’ai su que Théodore Genoux ne venait pas » a expliqué Stéphane Guigo en conférence de presse.

À lire aussi : Stéphane Guigo (A.S Monaco féminin) : « Essayer d’être un club le plus professionnel possible »

Le nouveau coach de l’ASJ Soyaux dirigera sa première séance d’entraînement le samedi 23 juillet. Avant de faire sa première sur un banc de D1 féminine, le 10 septembre.

Clément Gauvin

Photo © Soyaux féminines

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P