Margot Robinne, une Française en Australie : « Les Matildas en demie du Mondial, c’était un bel exploit »

Seule Française évoluant en première division australienne ces dernières années, Margot Robinne a pris le temps de répondre aux (nombreuses) questions de Footeuses en septembre dernier. Voici enfin la deuxième partie où elle s’amuse notamment de la proximité de son nom avec celui d’une actrice bien connue dans ce pays.

Vous qui connaissez l’ambiance ou l’état des pelouses pendant la saison, avez-vous été surprise par la qualité d’organisation de ce Mondial 2023 ?

La Ligue en Australie est professionnelle depuis plusieurs années, avec des critères minimums imposés aux clubs. En termes d’infrastructures, beaucoup de choses sont mises en place, pour qu’on soit dans les meilleures conditions possibles.Je n’ai jamais joué sur d’aussi bonnes pelouses. Il y a tout de même des villes qui n’ont pas de grosses infrastructures. C’était le cas d’Adélaïde où la France a joué le Maroc en huitièmes. L’ambiance était très calme.

Retrouvez la première partie de l’entretien avec Margot Robinne ici

Le sport national est un autre type de football, et la saison de championnat se jouait en même temps. Tous les plus grands stades du pays n’ont pas pu être réquisitionnés par la Fifa pour plus de deux mois. C’est l’exemple de Sydney qui a finalement changé de stade pour le match d’ouverture au vu de la demande.

Est ce que l’euphorie est rapidement retombée ou au contraire, vous avez observé des évolutions après cette Coupe du monde ?

Ils ont beaucoup parlé de l’héritage que pourrait laisser la compétition, ils l’avaient préparé aussi en amont. Une nouvelle équipe s’est intégrée à la Ligue professionnelle et plusieurs clubs ont annoncé que leurs abonnés ont atteint leur niveau record. Canberra atteint les 15 000 abonnés. La communication des clubs est bonne, les joueuses, les transferts, les matchs, tout est très bien présenté. L’entrée est gratuite aux matchs de championnat pour les filles de moins de 16 ans licenciées dans un club. La manière de présenter les choses est plus positive ici également. Les joueuses des Matildas sont très populaires, tout le monde ici les connaissait, savait qu’elles jouaient le Mondial.

12 : le nombre de matchs consécutifs à guichets fermés à domicile
pour l’équipe nationale féminine d’Australie.

Rétrospectivement, l’Australie en demi-finale… c’est énorme ou c’est logique ?

En plus elles étaient sorties tôt dans la Coupe d’Asie deux ans avant… Quand tu y penses, oui, c’est une forme d’exploit, quand tu regardes la composition d’équipe. Mais ici, ils ne le voient pas forcément comme cela, dans le sens où ils s’étaient tellement convaincus que c’était possible, avec leurs joueuses qui ont commencé à s’exporter en Europe depuis quelques saisons, qui fait qu’ils avaient confiance. Pendant la Coupe du monde, après avoir passé la phase de groupes, les supporters imaginaient déjà l’Australie aller en finale. « C’est tout droit », disaient-ils !

Toutefois, concernant les années à venir, l’Australie va peut-être avoir du mal à attirer les joueuses dans son championnat. Les championnats européens font rêver actuellement. La ligue ici se développe énormément, mais le niveau de vie aussi est élevé. Le salaire minimum fixé dans la ligue est de $25 000 pour 35 semaines. Les joueuses les plus anciennes se tournent parfois vers autre chose. Je commence personnellement à préparer l’avenir.

Nous nous permettons une question drôle pour finir, mais s’appeler Margot Robinne en Australie, ça ne débouche jamais sur des anecdotes improbables (NDLR : Margot Robbie est une des actrices les plus connues du pays) ?

Cela m’arrive souvent ! C’est devenu ma blague. La première fois où c’est arrivé, c’est en passant mon permis australien. Je vais à l’endroit où je dois m’enregistrer pour la carte grise en quelque sorte. J’arrive au guichet, la dame était super excitée, elle était super souriante et soudain se rend compte en me voyant qu’elle a lu le nom trop vite. Mais cela m’arrive vraiment souvent dès que je donne mon prénom, mon nom. C’est marrant !

Propos recueillis par Jérôme Flury

Photo ©Margot Robinne

Articles simillaires

Les plus lus

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Ads Blocker Detected!!!

We have detected that you are using extensions to block ads. Please support us by disabling these ads blocker.

Powered By
Best Wordpress Adblock Detecting Plugin | CHP Adblock
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accept
Decline
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Footeuses et un média d'actualité sur le football féminin. L’adresse de notre site est : https://footeuses.com

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias Football féminin

Si vous téléversez des images sur notre site de football féminin, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site de football féminin peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Vos droits

En application de la loi « Informatique et Libertés » et du RGPD, vous disposez des droits suivants :
  • • Droit d’accès aux données personnelles détenues par Libération
  • • Droit à la rectification de vos données personnelles
  • • Droit de ne plus recevoir de communications marketing
  • • Droit à la limitation ou à l’opposition au traitement des données personnelles, ou à leur effacement sous certaines conditions
  • • Droit de recevoir une copie des données à caractère personnel que vous avez fournies à Libération dans un format structuré, couramment utilisé et lisible par machine
  • • Droit de modifier ou de retirer à tout moment votre consentement, si vous avez volontairement fourni des données personnelles ou avez consenti à leur utilisation
  • • Droit de saisir l’Autorité de protection des données (en France la CNIL)
Vous pouvez exercer vos droits à tout moment en envoyant un email à l’adresse suivante : [email protected] Footeuses examinera votre requête et vous répondra dans le délai d’un mois. Si vous n’êtes pas satisfait de nos échanges, vous avez la possibilité de saisir la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) à l’adresse suivante : CNIL 3 place de Fontenoy TSA 80715 75334 Paris cedex 07
Save settings
Cookies settings