Propos racistes, gardienne entrée comme joueuse de champ… Ce qu’il faut retenir des 16e de finale de Coupe de France

Il s’est passé beaucoup de choses au cours des 16e de finale de Coupe de France ce 8 et 9 janvier. Voici pêle-mêle certaines des informations marquantes.

Des propos racistes lors de Lens-Reims

C’est certainement la nouvelle la moins réjouissante du week-end. Magou Doucouré (Stade de Reims) a été victime de propos racistes lors du match de Coupe disputé par son club à Lens. Les deux clubs ont communiqué. Le Stade de Reims apportant « tout son soutien à Magou Doucouré suite aux propos inacceptables et à caractère raciste tenus par un spectateur ».

Le Racing club de Lens condamnant pour sa part « avec une extrême fermeté les propos à caractère raciste tenus par l’individu qui a d’ores et déjà fait l’objet d’une identification ». « Le club annonce qu’une plainte sera déposée dès demain matin et l’accès à toute manifestation du club interdit à cette personne. Le Racing Club de Lens apporte également son plus sincère soutien à Magou Doucouré. » La réaction a été rapide et bonne pour ce type de situation inadmissible.

À lire aussi : les résultats détaillés des seizièmes de finale de Coupe

Mylène Chavas joueuse de champ

C’est sans doute l’image marquante de ce tour. La gardienne remplaçante de Bordeaux, Mylène Chavas, est entrée en jeu… comme joueuse de champ. Les Bordelaises comptaient trop d’absentes. Or, Julie Dufour s’est blessée à deux minutes de la fin de la partie. Patrice Lair n’a donc pas eu d’autre solution que de demander à sa gardienne de revêtir un maillot afin que l’équipe termine le match à 11.

Diallo rejoue avec le PSG, Le Sommer avec l’OL

Ces matchs de Coupe de tout début d’année 2022 ont permis de retrouver certaines joueuses. Au Paris Saint-Germain, qui a connu des difficultés pour se défaire de Dijon, c’est Aminata Diallo, plus dans l’équipe depuis novembre dernier et le début de l’affaire Hamraoui, qui est entrée en jeu à la 77e.

À l’Olympique lyonnais, dans un tout autre contexte, les supporters ont eu le plaisir de revoir Eugénie Le Sommer. Son dernier match avec l’OL remontait à juin 2021 avant son prêt à l’OL Reign. L’attaquante est entrée à la 58e minute. Reste à savoir si elle pourra aussi retrouver les Bleues en 2022. Sans oublier Dzsenifer Marozsan qui, titulaire, s’est offert le luxe de marquer le 2e but des siennes.

Toulouse y a cru, deux clubs de R1 au rendez-vous

Le Toulouse FC était si près de l’exploit ! Le club multi champion de France mais tombé en R1 a sérieusement bousculé Yzeure. C’est simple, les Toulousaines ont mené 83 minutes à l’extérieur grâce à une réalisation rapide de Veloso. Malheureusement pour elles, Woedikou a égalisé à cinq minutes de la fin. Yzeure est finalement passé 5-4 aux tirs au but.

Deux équipes de R1 sont néanmoins passées. Sans surprise puisque Grand Calais Pascal a écarté une autre équipe de ce niveau, l’US Saint-Vit pour accéder aux 8e. L’AS Monaco a renversé Colomiers (R2). Ils seront les petits poucets du prochain tour.

Jérôme Flury

Articles simillaires

Les plus lus