Le PSG féminin écrase Kharkiv en Ligue des champions féminine

Avec un effectif largement remanié, le PSG féminin a surclassé ce mercredi en Ligue des champions féminine l’équipe ukrainienne de Kharkiv (6-0). Comme à l’aller, l’attaquante canadienne Jordyn Huitema a été décisive, confirmant sa très grande forme dans la compétition.

Pour ce déplacement en Ukraine, l’entraîneur parisien Didier Ollé-Nicole avait fait le choix de la jeunesse en titularisant Celin Bizet (20 ans), Jade Le Guilly (19 ans) et Laurina Fazer (18 ans). Malgré une équipe inédite – cinq joueuses du onze de départ étaient présentes lors de la victoire au match aller (5-0)– la jeune garde du PSG n’a pas trembler pour s’imposer facilement (6-0) ce mercredi en Ligue des champions féminine.

Seule rescapée du turnover offensif, Sandy Baltimore alluma les premières mèches de la rencontre avec un centre dans la surface (4e), puis une frappe captée par la gardienne ukrainienne (6e). Comme au match aller, c’est la Canadienne Jordyn Huitema qui a très rapidement permis au PSG féminin de trouver la faille – sur un service de Baltimore- d’un joli coup de tête (15e). Après avoir inscrit son dixième but en quinze matches de Ligue des champions féminine, elle se transforme en passeuse décisive pour le deuxième but parisien inscrit par Ramona Bachmann (20e). La Suissesse s’offre un doublé en fin de première période (37e). Entre temps, elle a permis à l’attaquante internationale française Sandy Baltimore de se muer à son tour en buteuse (37e).

Dans une première mi-temps où tout a réussi aux Parisiennes, la frappe lointaine de la jeune Laurina Fazer ne pouvait que trouver la lucarne du but adverse (44e). La native d’Argenteuil (Val-d’Oise) marque son premier but sous les couleurs du PSG féminin lors sa première titularisation en Ligue des champions féminine.

À lire aussi : Aminata Diallo et Kheira Hamraoui ont repris l’entraînement avec le PSG féminin

Un PSG féminin chirurgical

En seconde mi-temps, le festival offensif parisien s’est poursuivi par l’intermédiaire de la défenseure suédoise Amanda Ilesdedt (54e). Avant de lever le pied et de maîtriser la fin de rencontre. Seul point négatif de la soirée, le carton rouge reçue par Estelle Cascarino (80e), seulement douze minutes après avoir remplacée Paulina Dudek (54e). Déjà assurées de jouer les phases finales de la Ligue des champions féminine en s’offrant la première place du groupe B, les Parisienne poursuivent leur sans-faute avec une cinquième victoire en cinq matches. La seule équipe européenne à ne pas avoir encaisser le moindre but. Prochain rendez-vous dans la compétition le 16 décembre face à Breidablik pour le dernier match de groupe à domicile, avant la trêve hivernale.

Photo © Laura Pestel – PSG

Articles simillaires

Les plus lus