jeudi 30 juin 2022

Transfert féminin : Tobin Heath fait son retour en NWSL avec l’OL Reign

L’OL Reign a officialisé l’arrivée de la double championne du monde Tobin Heath pour la fin de la saison de NWSL. En échange, la franchise américaine de l’Olympique Lyonnais a cédé son deuxième et quatrième choix de la draft 2023. Et la somme de 50 000 dollars.

C’est officiel, Tobin Heath débarque à l’OL Reign. L’internationale américaine de 34 ans fait son retour aux États-Unis après deux saisons en Angleterre. Elle rejoint la franchise de Seattle jusqu’à la fin de la saison de NWSL, avec une année supplémentaire en option. En fin de contrat avec Arsenal, elle était libre depuis avril après avoir contracté une blessure aux ischio-jambiers.

« C’est un moment très spécial pour notre club, car nous ajoutons une autre excellente joueuse à notre équipe. Tobin a un état d’esprit incroyable et une riche histoire dans la NWSL. Elle a une capacité à faire basculer une rencontre », a déclaré l’entraîneure de l’OL Reign, Laura Harvey, dans un communiqué.

Un renfort prestigieux pour l’OL Reign

Pour conclure ce transfert prestigieux, l’OL Reign a dû débourser la somme de 50 000 dollars. Et dire adieu à son position lors de la prochaine édition de la draft, en 2023. En effet, la franchise de Seattle a cédé au Racing Louisville, club propriétaire de Tobin Heath, son choix du 2e tour lors du repêchage de la NWSL, acquis à Angel City, ainsi que son choix naturel du 4e tour.

« Je ne pourrais pas être plus ravie de jouer aux côtés de joueuses de classe mondiale ici. Avec Laura Harvey en tant qu’entraîneure et devant l’incroyable communauté de supporters. Nous sommes tous impatients de remporter un titre. Et j’espère pouvoir aider OL Reign à atteindre cet objectif » a déclaré Tobin Heath.

Tobin Heath de retour en NWSL

En presque dix ans de carrière, Tobin Heath n’a connu que deux expériences hors du continent américain. Après une expérience au PSG féminin (2012-2014), l’attaquante de l’équipe féminine des USA a passé les deux dernières années en Angleterre. En évoluant sous les couleurs de Manchester United (2020-2021) puis d’Arsenal l’an dernier. Si elle a aidé les Gunners a décroché une deuxième place en Super League, Tobin Heath a connu de nombreux pépins physiques. Lui permettant de disputer seulement neuf matches de championnat, dont trois titularisations, et quatre rencontres en Ligue des champions féminines.

Privée de l’équipe nationale des USA

Avec ce transfert à l’OL Reign et son retour en NWSL, elle retrouvera son ancienne équipe le Portland Thorns FC (2013-2020). Un club dont Tobin Heath a été l’une des membres fondatrices en 2013. Et avec lequel elle a remporté deux titres de champion de la NWSL. Avant de quitter la franchise, en 2020, à cause de la de la pandémie de Covid-19.

Dans l’État de Washington, elle jouera une nouvelle fois avec Kim Little, sa partenaire dans le club londonien l’an passé. La milieu de terrain écossaise a elle aussi récemment rejoint l’OL Reign et la NWSL, sous la forme d’un prêt pour les deux prochains mois. Elle jouera aussi à nouveau avec son ancienne coéquipière en sélection, la star américaine Megan Rapinoe. Car si Tobin Heath compte 181 sélections (36 buts, 42 passes décisives), elle n’a pas été appelée dans la dernière liste des Américaines pour le championnat Concacaf en juillet, et les éliminatoires pour le Mondial. Contrairement à Megan Rapinoe et Alex Morgan.

À lire aussi : Alex Morgan et Megan Rapinoe de retour en sélection américaine

Clément Gauvin

Photo © USA football féminin

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P