Un homme de 25 ans en garde en vue concernant l’agression d’Hamraoui

La police judiciaire de Versailles a placé un homme de 25 ans en garde à vue dans le cadre de l’enquête portant sur l’agression de Kheira Hamraoui. Ce dernier aurait été en contact avec Aminata Diallo la veille des faits.

Selon plusieurs médias français dont l’AFP, BFM TV et L’Équipe, « un proche » d’Aminata Diallo serait actuellement en garde à vue. Ce dernier serait auditionné par la police judiciaire de Versailles concernant la violente agression dont Kheira Hamraoui a été victime en novembre dernier. Il aurait été interpellé ce mercredi matin à Paris vers 6h15.

L’homme en question aurait 25 ans. BFM TV précise qu’il s’agirait d’un « ami » d’Aminata Diallo avec qui il a été en contact peu de temps avant l’agression de Kheira Hamraoui. Il serait « connu des services de police » et il « aurait joué un rôle dans l’agression » de la milieu de terrain parisienne, d’après une source proche de l’enquête.

Aminata Diallo dément formellement être proche du suspect

Aminata Diallo réfute totalement le terme « d’ami » ou de « proche ». La joueuse de 27 ans a précisé auprès de Footeuses qu’elle connaît l’individu en question mais qu’elle l’a seulement contacté pour « refaire la peinture d’un mur chez elle ». « Ce n’est pas du tout un ami à moi ni un proche », a-t-elle répété.

L’Équipe informe que les enquêteurs avaient préalablement convoqué ce suspect hier (mardi) mais qu’il ne s’est jamais présenté. Tous les journaux s’accordent à dire que son rôle dans l’affaire n’est pas encore déterminé.

Rappel des faits de l’agression de Kheira Hamraoui

Le 4 novembre 2021, Kheira Hamraoui et sa coéquipière Aminata Diallo rentraient en voiture d’une soirée organisée par le club à Paris quand deux hommes ont bloqué le véhicule en pleine rue. Armé d’une barre de fer, l’un d’entre eux a violemment insulté et frappé l’ancienne Barcelonaise. Tandis que le deuxième individu se tenait proche de Diallo avec l’intention de l’empêcher de bouger.

Aminata Diallo avait été placée en garde à vue avant d’être relâchée sans qu’aucune charges ne soit retenue contre elle. Kheira Hamraoui avait alerté les policiers sur le comportent de sa partenaire au PSG. Elle estimait notamment que Diallo avait conduit lentement juste avant le guet-apens. Les enquêteurs avaient envisagé l’option d’une concurrence sportive avant de se pencher vers une autre piste. Celle d’un règlement de compte extra conjugal impliquant Éric Abidal.

De vives tensions entre Hamraoui et une partie de l’effectif

Cette nouvelle garde à vue va peut-être tracer un nouveau chemin dans l’enquête. Quoi qu’il en soit, l’ambiance dans le vestiaire parisien est maussade depuis novembre. Kheira Hamraoui entretient des relations glaciales avec Marie-Antoinette Katoto et Kadidiatou Diani. Comme si cela ne suffisait pas, l’internationale française de 32 ans a eu une vive altercation avec Sandy Baltimore samedi à l’entraînement.

La milieu de terrain a refusé de prendre le bus pour faire le déplacement à Lyon en Ligue des champions le lendemain. Elle n’a donc pas pris part à la défaite du PSG féminin en demi-finale aller (2-3). Et Hamraoui ne sera pas du match retour non plus samedi soir au Parc des Princes. La milieu de terrain est en congés forcés toute la semaine.

Photo © PSG féminines

Articles simillaires

Les plus lus