PSG féminin : Kheira Hamraoui dans le flou concernant son avenir

Kheira Hamraoui souhaite rester au PSG féminin la saison prochaine mais le club parisien l’a mise à l’écart et il s’active pour lui trouver une porte de sortie.

Marie-Antoinette Katoto a prolongé, l’Euro féminin est terminé, les internationales françaises sont rentrées. Mais Kheira Hamraoui est toujours une joueuse du PSG féminin. Le club de la capitale s’active depuis le début du mercato pour faire partir sa milieu de terrain. Tout le monde s’accorde au sein du club pour dire que l’avenir de l’internationale française ne peut pas s’écrire à Paris. Tout le monde, sauf la principale intéressée qui se verrait bien rester jusqu’à l’expiration de son contrat, en 2023.

Selon L’Équipe, l’ancienne barcelonaise aurait exprimé son désir de rester au nouveau directeur sportif, Angelo Castellazzi. Le quotidien précise néanmoins que les dirigeants parisiens ne l’entendent pas de cette oreille. Ils n’ont pas convoqué Kheira Hamraoui avec le reste du groupe lors du stage de présaison à Toulouse. La joueuse de 32 ans va continuer de s’entraîner à part. Pour rappel, elle est mise au ban depuis son altercation avec Sandy Baltimore en avril.

Gérard Prêcheur ne se mouille pas sur le cas Kheira Hamraoui

Lors de sa conférence de presse de rentrée, la première depuis qu’il a pris le commandement de l’équipe, Gérard Prêcheur s’est prononcé sur la situation de Kheira Hamraoui. « Chaque joueuse, que cela soit Kheira ou une autre, doit pouvoir s’intégrer parfaitement dans les orientations du collectif. Avec Kheira Hamraoui, on est pour le moment dans les mêmes positions qu’avec les autres joueuses. Mon staff et moi analysons son profil et sa compatibilité avec mes orientations de jeu. Vous serez informés rapidement des décisions que l’on prendra. »

En attendant, si la milieu de terrain a envie de jouer au football l’année prochaine, elle ferait peut-être bien de se renseigner auprès des autres clubs européens. Le niveau qu’elle a montré avec le FC Barcelone et le PSG pourrait lui permettre de rebondir chez un grand d’Europe.

Photo © PSG féminin 

Articles simillaires

Les plus lus