Une Allemagne réaliste punit l’Espagne et se qualifie pour les quarts de l’Euro féminin 2022

Les deux nations avaient remporté leur premier match de l’Euro féminin 2022 et pouvaient donc se qualifier pour la suite. C’est l’Allemagne qui prend son billet, plus forte que l’Espagne (2-0), qui n’a pas démérité.

L’Allemagne a été piquée par la perte de son titre continental en 2017, c’est une réalité. Et cinq ans, c’est long pour ruminer. Sur cette compétition, les coéquipières de Sara Däbritz semblent en mission et l’ont démontré ce 12 juillet en s’imposant contre l’Espagne 2-0.

Le suspense a été bref, la faute à une grossière erreur de Sandra Panos. La gardienne relançait dans les pieds de Klara Bühl, qui n’en demandait pas tant. Dès cette 3e minute l’attaquante allemande croisait son tir et trouvait le petit filet (1-0). Dur, très dur même tant les Espagnoles dominaient les premières minutes.

Irene Paredes solide malgré tout

Sur les incursions allemandes, Paredes faisait le ménage. L’Espagne affichait un bon jeu collectif, que les Allemandes tentaient de contrer par leur pressing. Lucia Garcia Cordoba, active en pointe, poussait trop sa balle dans un face-à-face avec la gardienne. Son tir passait près (10e).

À lire : le profil de l’Espagne féminine

Les minutes passaient et l’Espagne continuait à bien jouer, comme sur une séquence à trois en une touche de balle sur laquelle Caldentey ne trouve pas le cadre (19e). Paredes continuait pour sa part à tout sortir (14e, 20e). Cependant, l’efficacité allemande était totale puisque Alexandra Popp marquait le 2-0. La capitaine marquait de la tête sur corner (37e).

À lire : 5 choses à savoir sur Alexandra Popp

La deuxième période n’était guère différente, Popp s’illustrant encore sur corner, sans trouver la faille et Paredes demeurant une muraille. La capitaine espagnole tentait de trouver la faille de l’autre côté du terrain sur corner. Mais à chaque fois, un adversaire était sur la route des joueuses de la Roja.

Merle Frohms, la gardienne allemande, écoeurait à son tour les attaquantes espagnoles en réalisant de belles sorties et de belles parades. Une équipe était meilleure ce soir, c’est un fait. Mais l’Espagne a des qualités évidentes et le match décisif entre Danemark et Espagne s’annonce croustillant. Déterminées et efficaces, les Allemandes sont désormais en quarts. Ce n’était qu’une formalité. Mais il faudra être très fort pour les stopper.

Jérôme Flury

Photo ©DFB-Frauen

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P